Tract-seb-new

Seb (Sébastien) était un DJ parisien, sous le nom de SF Sorrow, mais c'était aussi un pilier du rock and roll à Paris, qui est mort en 2010, à la grande tristesse de ses nombreux amis. Passionné par cette musique, de ses origines à aujourd'hui, il avait aidé beaucoup de monde, en particulier dans l'organisation de nombreux concerts. Il avait aussi accumulé, à ce qu'on disait, une collection de vinyles phénoménale, pendant plusieurs dizaines d'années.

Quelques temps après sa disparition, la question s'est posée de savoir quoi en faire, sa famille n'étant pas portée sur ce genre de collection. Je crois savoir que les disques ont été en grande partie revendus à des disquaires d'occasion et quelques uns donnés à ses amis proches. Il devait y avoir de nombreuses pièces précieuses et rares dans cette collection. Mais il y avait tellement de pièces que même après ces répartitions, il en restait encore un bon paquet, issu notamment d'une cave où Seb avait du les remiser faute de place.

C'est alors que Baldo, un ami de Seb qui avait fait de nombreux sets de DJ avec lui, a eu l'idée avec quelques autres, d'exposer plusieurs cartons de disques dans le sous-sol du bar la Mécanique Ondulatoire (Paris 11e) et d'inviter des gens qui l'avaient connu à récupérer quelques uns des 45tours et 33tours restants. Voilà comment je me suis retrouvé à piocher dans les restes des tréfonds de cette immense collection, un dimanche après-midi. J'étais en compagnie d'Astro, un autre grand amateur de rock – des sixties en particulier. Par bonheur, deux platines avec casques avaient été installées, ce qui permettait de jeter une oreille aux disques avant de faire un choix. En effet, il fallait n'en choisir qu'une dizaine, le but n'étant surtout pas de se jeter sur tout ce qui traînait, mais au contraire de faire preuve de retenue et de respect, au vu des circonstances.

Moi, j'étais sûr d'y trouver mon bonheur, Seb étant apparemment un boulimique à la curiosité musicale très élargie, tout comme le Colonel et le Dérailleur Fou, camarades avec qui il participait à l'Opération Kangourou, émission de radio hors-normes qui diffuse de vieux jerks arrangés pour accordéon et autres curiosité tropicales d'autrefois, vieux vinyles jamais réédités qu'on n'entend nul par ailleurs sur les ondes. Il y aurait donc sûrement un petit Verchuren, un Norman Maine ou un Marino Marini à dégoter.

Mais là où j'ai été bluffé, c'est qu'on est en fait tombés sur de belles pépites, ce à quoi je ne m'attendais pas, sachant accéder à un choix de troisième main, après plusieurs tris et re-tris !

Et c'est là que c'est étonnant : cette collection était tellement riche que même dans ses restes issus des fins-fond d'une cave, on pouvait y trouver des merveilles ! Bien sûr, je me suis retenu, mais je n'ai quand même pas pu m'empêcher d'en sélectionner au moins une bonne vingtaine - avec l'accord de Baldo.

SEB

Une fois rentré chez moi, je n'ai pas pu me résoudre à mélanger ces disques avec les autres, me disant que quelque chose les reliait entre eux, du fait de leur provenance spéciale. Alors j'ai fait un petit logo au feutre, « SEB », en bas à gauche de chaque 45tours. Il faut préciser que je n'avais choisi que des 45tours, mon format de prédilection, et que la plupart étaient sans pochette, enfin juste une simple pochette de papier blanc, ou bien aux couleurs du label. Donc pas de scrupules à marquer ces non-collectors d'une empreinte indélébile, les enrichissant au contraire d'une information intéressante.
Discographisme(On pourrait voir dans ce geste l'influence de Patrice Caillet, grand ami de Seb et auteur de deux beaux livres étonnants, Discographisme ré-créatif, montrant sa collection de disques d'occasion aux pochettes refaites ou modifiées par leurs anciens propriétaires, ce qui leur confère un caractère de pièces uniques, dans une possible vision à mi-chemin entre ethnologie et art brut).

http://approximatif.free.fr/

Et maintenant, autopsie dans le désordre, d'un petit morceau d'ADN de la collection disparue de Seb alias DJ SF Sorrow, récolté au petit bonheur la chance.

(à suivre)